Ecarts d'arts | Entendre ce que l’on voit, et voir ce que l’on entend
1174
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-1174,qode-core-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,-ver-1.1,vertical_menu_enabled, vertical_menu_left, vertical_menu_width_290, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,vertical_menu_outside_paspartu,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Entendre ce que l’on voit, et voir ce que l’on entend

L’atelier « Entendre ce que l’on voit, voir ce que l’on entend » invite à expérimenter le geste sur la matière produisant à la fois un résultat visuel et un résultat sonore.

Cet atelier s’articule autour d’interventions gestuelles qui révèlent et jouent avec les caractéristiques physiques du papier. Le papier devient le matériau principal de la création. Les expériences mettent en jeu des notions présentes autant en musique qu’en arts plastiques, telles que le rythme, la composition, et la répétition. Cette expérimentation visuelle et sonore du papier se finalise par une retranscription à travers des créations artistiques (utilisation et découverte de différents médiums artistiques tels que l’installation sonore, la performance, la vidéo…).

Artistes :

Jade Sauvage, plasticienne
Justine Sion-Henry, musicienne

Archives de l’atelier :

-au foyer de vie Bastian de l’Adapei de Besançon (avril 2013)
-à l’Université Autonome Métropolitaine du Mexique, unité de Lerma de Villada (avril-juillet 2013)